"Rassemblement Europe écologie": des larmes et des pleurs en perspective

Publié le par Tous Vivants

Rassemblement Europe écologie : des larmes et des pleurs en perspectives…

Daniel Cohn-Bendit, député européen, co-président des Verts au Parlement européen, présentait « son » Rassemblement Europe écologie, le lundi 20 octobre à Paris.

Entouré de l’ex-juge Eva Joly, de Cécile Duflot, secrétaire national des Verts, d’Antoine Waechter, Président du Mouvement Ecologiste Indépendant (MEI), de l’altermondialiste José Bové et de Jean-Paul Besset, un proche de Nicolas Hulot (qui soutient le « Rassemblement » mais qui refuse de s’engager.) et en présence entre autres d’Yves Cochet et Noël Mamère….

Ce sont toutes et tous des personnalités riches qui, de plus ou moins près, ont influencé (et influencent encore) la vie politique et écologique française depuis de nombreuses années.

Conscients de leurs différences – pour ne pas dire: leurs disparités- les orateurs ont souligné l’urgente nécessité de « l’entente ».

Lucide, Daniel Cohn-Bendit prédit « des larmes et des pleurs »…

En effet, quatre obstacles se dressent sur le chemin de la réconciliation joyeuse et générale.

1) La plate forme programmatique : le manifeste actuel est élaboré "dans la meilleure tradition humaniste"....Quelle sera sa déclinaison sur les professions de foi ? L'être animal sensible, lui,  est absent.

2) La gestion financière du Rassemblement. Quels seront les critères de la participation ?

3) La constitution des listes : beaucoup d’appelés et peu d’élus – au sens propre !-

4) L’après « les européennes » : les non-Verts souhaitent déjà par exemple que les européennes ne soient qu’une première étape : « Il faudra ensuite bouger les lignes et refonder l’écologie politique » affirme Yannick Jadot, ancien directeur de campagne de Greenpeace France et porte parole du Rassemblement.

Beaucoup (beaucoup trop ?) de sujets où les divergences risquent de se manifester.

Une fois de plus Tous Vivants considère que les intérêts des « chapelles » respectives priment sur ceux du Vivant et de l’être vivant sensible humain et non humain.

Dans ces conditions Tous Vvants ne saurait rejoindre un « Rassemblement » promis, d’après Daniel Cohn – Bendit, lui-même, « aux larmes et aux pleurs. »

Jean-Claude Hubert

Secrétaire général de Tous Vivants

----- Original Message -----

Publié dans Infos - Communiqués

Commenter cet article