Le débat sur l'Europe : un néant stupéfiant !

Publié le par Tous Vivants

 Le général de Gaulle aurait dit que les français étaient des veaux. Cette fois-ci, ce sont les politiques de tous bords qui nous prennent pour des cons !

 

Il est vrai que le président Sarkozy avait lui-même montré l’exemple en traitant de « Pauvre con » un désormais célèbre anonyme.

 

Rachisa Dati fait son numéro de clown, riant, pouffant, trahissant son ignorance des problèmes européens alors qu’elle occupe la seconde place sur la liste Ile-de-France de l’UMP.

 

Daniel Cohn-Bendit, tête de liste Europe Ecologie, plutôt qu’argumenter préfère ironiser sur cette même Rachida dati qui, dit-il, « n’ira pas siéger au Parlement européen pour se taper l’endroit où il n’y a pas de caméras. »

 

Bernard Kouchner, ministre de « l’ouverture » a des états d’âme de midinettes à ne plus savoir pour qui voter avant de décider, prudemment, de le faire « à droite ».

 

Alain Juppé refait surface pour jouer les redresseurs de torts.

 

Sarkozy, encore lui, va faire la bise à Angela Merkel pour le lancement de la campagne européenne en Allemagne.

 

Un proverbe dit que les idées c’est comme les confitures : moins on en a et plus on les étale.

 

Mais là, il n’y a même plus d’idées !

 

Alors on parle du taux de participation ou plutôt du taux d’abstention, abstension qui pourrait atteindre des records. Abstention qui traduit le désintérêt des électrices et des électeurs pour les thèmes proposés ;

 

TOUS  VIVANTS réaffirme que des débats importants doivent être ouverts.

 

1)      Celui de la régulation de la population de l’espèce humaine et particulièrement en Europe où l’empreinte écologique ce chaque européen est plusieurs fois supérieure à la moyenne du reste du monde.

2)      Celui du droit d’autrui au respect indistinctement de son sexe, de son origine, de son ethnie, de sa croyance en un dieu…

3)      Celui de la condition de l’être sensible animal ( abolition de la chasse, de la corrida, de l’expérimentation animale…)

4)      Celui du recyclage, des énergies renouvelables et des emplois « BIO » afin de s’orienter vers une BIO économie dans laquelle les prélèvements n’excèdent pas le renouvellement des matières premières initiales.

5)      Celui de la pérennité des espèces par la préservation de leurs lieux de vie.

 

TOUS  VIVANTS est certain que si ces 5 thèmes devenaient des thèmes de campagne, la question de l’abstention ne se poserait plus.

 

De quoi rendre ridicules et puérils les mamours Sarkozy-Merkel !

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article