La BIO politique : un effort au quotidien et de longue haleine

Publié le par Tous Vivants

 La crise a suscité – et suscite toujours – de nombreux avis. En dehors du caractère péremptoire de certaines conclusions : « la crise est  financière », « elle nous vient des Etats-Unis ! », le diagnostic général et consensuel révèle à la fois « des » origines plutôt qu’une source et les dysfonctionnements d’une structure périmée plutôt qu’une mauvaise conjoncture.

 

Si, à court terme, cette crise permet de masquer l’échec de nos dirigeants de tous bords à faire reculer le chômage, la pauvreté, le terrorisme, la drogue…si, à court terme, cette crise permet de masquer la défaite de nos dirigeants de tous bords à promouvoir plus de justice et d’équité entre les êtres humains…cette crise ne pourra longtemps cacher la disparition des raisons d’être des sociétés actuelles : l’agriculture, l’écriture et le patriarcat ; ainsi que la disqualification des gestionnaires en place qui s’en réclament.

 

Toues les réformes proposées ne sont que des alibis pour prolonger les profits et la puissance des uns, la misère et la souffrance des autres.

 

Renouveler l’eau polluée d’un lac ne se fait pas du jour au lendemain. C’est un travail de chaque jour installé dans la durée.

 

A l’image du renouvellement de l’eau polluée d’un lac, la BIO politique est là pour renouveler la politique et non pour y traiter des pollutions.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

Commenter cet article