Après les virus...alerte aux puces !

Publié le par Tous Vivants

 

Sans qu’elle soit souvent évoquée il est une catastrophe sans précédent dans laquelle nous nous précipitons : le « puçage » ou implantation de puces électroniques sous la peau des chevaux, des ânes, des chats, des chiens et bientôt… des hommes !

 

Présentée pour les animaux comme une solution miracle pour enrayer le trafic illégal des bêtes et garantir la sécurité alimentaire, l’implantation de puces électroniques apparaît chez l’homme comme la possibilité d’avoir, par exemple, toujours son dossier médical sur soi.

 

Ces puces, déjà présentes dans sur nos cartes bancaires, sont prévues pour le suivi des délinquants dans de nombreux pays.

 

Malades, délinquants…et pourquoi ne pas les rendre obligatoires  pour chacune et chacun d’entre nous.

 

Quoi de plus « soft » qu’un suivi de la population par satellite ?

 

Les caméras de surveillance qui se généralisent nous ont déjà privés d’une part de notre intimité, ce « puçage » contribuera à nous dépersonnaliser définitivement.

 

« Mais les moutons seront bien gardés »*

 

Cette « révolution » silencieuse ne suscite que peu de réactions de la part des défenseurs de la liberté.

 

La révision des lois de bioéthique qui aura lieu en 2010** devrait bien prendre en compte cette nouvelle réduction de la condition humaine.

 

 

TOUS  VIVANTS,  le parti du « Respect du Vivant et de la dignité de tout être sensible humain et non humain » ne saurait souscrire à de telles pratiques qui ne peuvent conduire qu’à la « marchandisation du Vivant ».

 

* Conclusion de l’article de Jean-Luc Parquet : « Nos amies les puces » Le Canard Enchaîné. Edition du mercredi 6 mai 2009.

** La révision des lois de bioéthique est prévue tous les cinq ans à partir des recommandations du Conseil d’Etat et des Etats généraux de la bioéthique.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

Commenter cet article