Evaluer la capacité de peuplement de la planète

Publié le par Tous Vivants

 Pour la première fois, semble-t-il, Le Figaro, dans son édition du mercredi 6 mai 2009, sous la plume du journaliste Alain-Gérard Slama, ose évoquer « le poids de la contrainte démographique. »

       

        Sans le dire toujours mais en le laissant supposer, les politiques finissent par admettre que l’on ne pourra bien longtemps donner à manger, trouver un emploi et offrir un toit à tout le monde tout en grossissant la population mondiale de 80 000 000 d’êtres humains par an !

 

      Quel dogme, quel principe exige que 4 enfants sur 10 doivent naître et ne pas bénéficier d’un état civil et donc être abandonnés à toutes le exploitations possibles ?

 

Quel dogme, quel principe exige qu’un milliard de personnes doivent subsister en état de sous nutrition ?

 

Existe-t-il, gravée dans le marbre, une finalité à la croissance indéfinie de la population humaine ?

 

La crise actuelle ne peut qu’accentuer le fossé entre la population et les ressources, la population et l’emploi, la population et l’habitat…le bien-être et la souffrance !

 

Qui peut croire que les centaines de millions de chômeurs et demandeurs d’emploi puissent disparaître dans ces conditions démographiques ?

 

La promiscuité due à la densification de l’habitat génère l’agressivité et la violence, agressivité et violence qui ne pourront que croître en dépit de la multiplication des gendarmes, des policiers, des tribunaux, des caméras de surveillance, des fichiers ADN et des prisons.

 

80 000 000 d’êtres humains supplémentaires chaque année accentueront les migrations de la misère et de la faim en déstabilisant les pays déjà pauvres et les peuples qui souffrent déjà le plus.

 

 TOUS  VIVANTS souhaite vraiment que le débat soit ouvert.

 

 Défendre l’environnement sans prendre en compte le facteur population : c’est vouloir guérir le malade tout en entretenant le virus !

 

Les savants, les scientifiques et les experts de tous bords sont capables de prévoir l’élévation du niveau des océans avec une augmentation de la température de la biosphère de 2 à 5°.

 

Pourquoi seraient-ils incapables d’évaluer les capacités de peuplement de la planète en fonction des ressources d’une planète finie ?

 

Ouvrons le débat démographique !

 

 TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

Commenter cet article