De l'opacité à la transparence

Publié le par Tous Vivants

 

Quatre, à l’image des points cardinaux, quatre débats à ouvrir pour permettre d’orienter la biodiversité vers sa survie et le bien-être des êtres sensibles humains et non humains.

 

-     Réchauffement climatique

-         Crise systémique

-         Discriminations interhumaines et spécistes

-         Population et lieux de vie

 

Ces débats ne sont pas séparables. Comment évoquer le « Réchauffement climatique » sans parler des activités économiques ? Comment aborder les discriminations sans réfléchir aux conséquences de l’augmentation continuelle de la population humaine sur la disparition des lieux de vie des autres espèces ?

 

Apparemment il y a toujours quelque chose de plus important et de plus urgent à faire qu’à débattre des questions de fond qui conditionnent pourtant les perspectives des générations émergentes.

 

De même lorsque nous  évoquons la condition animale, le reproche immédiat est de nous accuser de ne pas nous occuper d’abord de la condition humaine comme si le sort réservé aux animaux ne préfigurait pas celui que nos « cerveaux de masse » politiciens réservent aux êtres humains.

 

La « puce identitaire » glissée sous la peau de nombreux animaux d’élevages n’annonce-t-elle pas –silencieusement- celle « personnalisée » qui trahira notre dossier médical, nos déplacements et nos comportements ?

 

La crise a révélé l’exigence de transparence dans les transactions financières.

 

TOUS  VIVANTS appelle à ce qu’il en soit de même sur les conséquences prévisibles du réchauffement climatique en termes scientifiques, économiques et politiques.

 

TOUS  VIVANTS demande d’ouvrir un débat transparent sur toutes les discriminations ou plutôt sur les garanties du respect dû à tout être sensible humain et non humain.

 

TOUS  VIVANTS demande de cesser d’être hypocrite en déclarant des espèces « protégées » alors que leurs lieux de vie continuent d’être systématiquement détruits.

 

L’exigence de transparence nécessite que des bilans soient régulièrement effectués et puissent bénéficier de supports de diffusion reconnus par la loi afin d’être soustraits à l’influence des lobbies en tous genres.

 

La « grippe porcine ou mexicaine » ou tout simplement « la grippe humaine »* sera malheureusement un bon test de la transparence que nous appelons de nos vœux non seulement sur les mesures prophylactiques à prendre mais sur les conditions et les circonstances qui peuvent donner lieu à l’émergence de nouvelles sortes de virus.

 

* Le virus se transmet d’être humain à être humain sans aucune culpabilité de la part de l’animal. Les qualificatifs de « grippe aviaire »e et de « grippe porcine »  ne pouvant masquer nos responsabilités en ce domaine.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

Commenter cet article

walkmindz 30/04/2009 15:49

Le droit à l’information en cas de force majeure se soucie peu du choix de l’information.
Le voyeurisme anxiogène est une pathologie née après l’avènement de la société de la communication au nom du bon, du bien, du beau, pour une minorité.
La meilleure des psychoses sait s’identifier à chacun tout en parlant à tout le monde.
Elle joue sur les cordes sensibles ou pavloviennes de tout un chacun en fournissant des cadavres exquis.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/

walkmindz 30/04/2009 15:48

Le droit à l’information en cas de force majeure se soucie peu du choix de l’information.
Le voyeurisme anxiogène est une pathologie née après l’avènement de la société de la communication au nom du bon, du bien, du beau, pour une minorité.
La meilleure des psychoses sait s’identifier à chacun tout en parlant à tout le monde.
Elle joue sur les cordes sensibles ou pavloviennes de tout un chacun en fournissant des cadavres exquis.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/