"Il nous faut donc penser autrement" *

Publié le par Tous Vivants

 

 

Ce constat est exprimé par l’environnementaliste Corinne Lepage, ancienne ministre, Présidente de CAP 21 et vice présidente du MODEM.

 

TOUS  VIVANTS partagerait bien cette opinion et quelques autres affirmations de l’ouvrage *, telles que :

 « Nous allons changer de civilisation. Nous sommes une société de transition. » (page 23) mais aussi «  Nous devons assumer le passage du conflit vers la coopération non seulement pour l’humanité mais pour toutes les espèces dont nous avons de fait la responsabilité de la survie » (page 24) et encore : « Le temps des certitudes idéologiques est derrière nous. »( page 150) …si,… si l’ancienne ministre de l’environnement ne concluait son essai en battant le rappel (sans doute électoraliste à la veille des élections européennes) de tous les acteurs de l’Histoire  qui ont conduit à la catastrophe actuelle : « …le 21ème siècle pourrait s’apparenter à celui de la Renaissance : la redécouverte des vertus des Anciens, la force du religieux et la naissance de l’humanisme… » (page 155)

 

Dans cette perspective on rechercherait en vain la signification de « penser autrement ».

 

En fait, pendant 162 pages, l’auteure, après avoir dressé un constat réaliste de la « crise systémique »** exprime des propositions de réformes  non dénuées d’intérêt mais strictement orientées vers l’humanisme : « L’humanisme, qui s’exprime sous la forme contemporaine de la prééminence de la survie de l’humanité sur toute autre considération, est par essence universaliste. L’enjeu consiste à être crédible en le défendant. La société civile peut assumer cette responsabilité. » (page 151)

 

TOUS  VIVANTS ne pense pas que « la survie de l’humanité sur toute autre considération » puisse être garantie en dehors de la survie de la Nature et des autres espèces.

Est-ce « penser autrement » que de continuer à gonfler l’humanité de 80 millions d’êtres humains supplémentaires chaque année en dehors de toute autre considération ?

 

Pour TOUS  VIVANTS, « penser autrement », c’est :

 

- substituer la stabilité et la régulation de la population humaine au dogme religieux de « croître et multiplier »

- substituer la notion d’être sensible humain et non humain à la conception humaniste de l’Homme, Maître de l’Univers.

- conduire une BIO politique réaliste dont les engagements concourent au bien-être des individus et à la pérennité des espèces y compris de la nôtre.

- développer une culture de responsabilité et de réconciliation non seulement à l’égard de nos semblables mais à l’égard des animaux sensibles.

 

* Expression extraite du livre « Vivre autrement » (page 127)  paru aux éditions Grasset- 2009.

** L’expression est citée à plusieurs reprises dans l’essai.

 

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

Publié dans Actualités

Commenter cet article