Menu végétarien pour le JOUR DU VIVANT, le 22 avril

Publié le par Tous Vivants

«  Notre jeune parti BIO politique propose de créer le JOUR  DU  VIVANT, le 22 avril.

Le 22 avril est déjà la date anniversaire du Jour de la Terre qui mobilise plus d’une centaine de pays sur la planète. Aussi avons-nous décidé d’associer, dans un même dynamisme, le Jour de la Terre et le JOUR  DU  VIVANT. »

Isabelle SOUBIRAN

 

****

 Merci, un très grand merci pour ce menu :

Menu proposé par Odette CHAUVE, végétarienne, militante depuis 40 ans, adhérente de 26 associations écologistes et de protection animale.

Pour tout renseignement « gastronomique » complémentaire : Odette CHAUVE :

   terrienne01@free.fr  

 

****

 

Petit-déjeuner :

 

Un grand verre de lait de riz ou d’épeautre ou d’avoine.

4 tranches de pain des fleurs au sarrasin : http://www.lepaindesfleurs.fr/

tartinées de margarine végétale.

Une poignée d’amandes.

Un verre de jus de grenade.

Un fruit.

 

 

Déjeuner :

 

Humos à la betterave

250g de pois chiches

1 oignon

1 betterave cuite

3 gousses d’ail

1 demi verre de jus de citron

huile d’olive

sel, poivre

 

Mettre tous les ingrédients dans le mixer.

Ajouter l’huile d’olive comme pour une mayonnaise pour obtenir une purée lisse.

ça change agréablement de l’hummus traditionnel uniquement aux pois chiches.

Tartiner sur du pain grillé.

 

 

Feuilles de chou farcies

4 feuilles de chou (hibou, caillou, genou)

100g de polenta (semoule de maïs)

100g de champignons

1 oignon

huile d’olive

du cumin en poudre

sel, poivre

 

Faire cuire la polenta dans de l’eau bouillante salée durant 30 minutes en tournant souvent.

Faire sauter les champignons avec l’oignon dans de l’huile d’olive, ajouter le cumin.

Faire blanchir les feuilles de chou dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes et égouttez-les sur un linge propre (bah oui hein).

Mélanger la polenta cuite et les champignons, déposer une cuillère de farce sur chaque feuille de chou et refermer en faisant un petit paquet (avec ficelle alimentaire).

Faire braiser les petits paquets dans une sauteuse, tout doucement, pendant 20 minutes et servir, accompagné de riz pilaf.

 

 

Clafoutis aux asperges et pois gourmands

pour 4 personnes

8 asperges vertes

200g de pois gourmands

1dl de bière blonde

2 œufs de poule élevée en plein air et en libre parcours et mangeant des vraies graines

50g de comté râpé

15cl de lait

5g de beurre

50g de farine

 

Faire cuire les asperges et les pois gourmands à la vapeur.

Les faire égoutter longtemps en mettant un lit de papier absorbant au fond de la passoire sinon vous allez avoir de l'eau au fond du moule.

Préchauffer le four à 200°C.

Beurrer le moule et y allonger langoureusement les asperges et les pois gourmands.

Verser la farine dans un saladier, faire un puits et casser les oeufs au milieu.

Mélanger, saler, poivrer, ajouter le fromage, puis incorporer la bière et le lait.

Verser le mélange sur les légumes et enfournez environ 25 minutes

Super bon !!!

 

 

Soupe de fraises au Crémant d’Alsace et aux agrumes

800g de belles fraises

2 oranges

½ citron

8 feuilles de menthe fraîche

50 cl de Crémant bien frais

75g de sucre

1 gousse de vanille

 

Peler les oranges et retirer la peau blanche de chaque quartier.

Mélanger tous les ingrédients aux fraises lavées et équeutées.

Si vous ne trouvez pas de Crémant d’Alsace, on peut le remplacer par du cidre brut, mais c’est moins bon.

 

Dîner :

 

Potage aux courgettes

 

3 courgettes (plutôt petites, elles sont meilleures que les grosses)

1 pomme de terre

1 oignon

3 parts de vache qui rit

sel poivre

eau

Après les avoir lavées, coupez les courgettes, l’oignon et la patate en morceaux, balancez-moi tout ça dans l’eau et quand c’est cuit, passez au mixer avec la vache qui rit, pas compliqué hein ? ?

 

Petits chaussons au chèvre

 

1 pâte feuilletée

4 petits chèvres frais (bêêêêêêê)

de la ciboulette, ou du basilic, ou de l’estragon ou les trois

un tout petit peu de piment de cayenne en poudre

huile d’olive

Couper le rond de pâte feuilleté en quatre.

Au centre de chaque morceau, poser le petit chèvre (donc le chevreau).

Ajouter les herbes, une minuscule pincée de cayenne et une goutte d’huile d’olive.

Refermer la pâte comme vous pouvez et mettre au four.

Quand c’est doré, c’est prêt.

(Slurp, je m’en lèche les doigts.)

 

Carottes au pilpil de blé (appelé également boulghour)

3 carottes

1 verre de pilpil de blé (dans le rayon diététique de tous les supermarchés)

sel poivre

eau

huile d’olive

2 clous de girofle

1 feuille de laurier

un brin de thym

une gousse d’ail

crème de soja

Faire (aller et) revenir les carottes coupées en rondelles dans un peu d’huile d’olive.

Ajouter la gousse d’ail écrasée.

Ajouter le verre de pilpil, tous les aromates et couvrir d’eau.

Il faut surveiller fréquemment pour que ça n’attache pas et remettre de l’eau si besoin est.

Quand le pilpil est bien gonflé et les carottes tendres, c’est cuit.

Retirer du feu et mettre une cuillère à soupe de crème de soja, saupoudrer de persil (pour la couleur et la vitamine C) et régalez vous, bande de petits veinards.

 

Poires au vin et aux épices

(à faire la veille ou quelques heures avant, se déguste froid)

 

6 poires

1 bouteille de vin rouge biologique type Beaujolais

4 cuillères à soupe de sucre

2 clous de girofle

6 grains de poivre

1 pincée de cannelle ou un morceau de bâton

1 petite gousse de vanille

1 zeste d'orange non traitée

 

Dans une grande casserole, porter à ébullition le vin, le sucre, les clous de girofle, le poivre et la cannelle, puis baisser le feu.

Pendant ce temps, éplucher les poires.

Les couper en deux ou en quartier et enlever les pépins.

(si on désire présenter les poires entières, les éplucher en conservant la queue et retirer les pépins par le fond de la poire avec un "vide-pomme". C'est un peu plus délicat.

Ajouter les poires dans le vin avec les épices et le sucre.

Cuire environ 15 minutes à feu doux.

Surveiller la cuisson car les poires doivent rester légèrement fermes lorsqu'on les pique avec la pointe d'un couteau.

Egoutter délicatement en gardant le vin

Passer le vin dans une passoire : si on veut que la sauce soit un peu plus épaisse, on peut faire réduire le vin en le laissant bouillir un peu dans la casserole.

Présenter les poires dans 4 coupes ou dans un grand compotier.

Arroser avec le vin.

 

 

Il est fortement recommandé d’utiliser des ingrédients issus de l’agriculture biologique pour confectionner ces recettes. La Nature vous en remerciera.

Publié dans Mesures concrètes

Commenter cet article