A l'image des personnages des dessins animés...

Publié le par Tous Vivants

A l’image des personnages des dessins animés qui continuent de se battre alors qu’ils sont déjà au-dessus du vide, les hommes politiques pensent, parlent et agissent comme si, depuis quelques mois, rien ne s’était passé, comme si rien, ici et maintenant, ne se passait !!

 Après quelques petites réunions très médiatisées et très controversées entre Présidents et Chefs de gouvernement, les hommes politiques sont repartis vivre leur petit train train habituel.

La querelle du jour : la « séquestration » des patrons ! On se croirait revenu à la période mémorable de la lutte des classes.

Le Président Sarkosy dénonce ces séquestrations intolérables alors que le syndicat Force Ouvrière affirme : « Les séquestrations sont « légitimes car la violence et l’illégalité, c’est surtout ce qu’on fait vivre aujourd’hui aux travailleurs. »

Toujours recréer ce dualisme simpliste !

Quel plaisir de retrouver les petits jeux parlementaires où l’on inflige un camouflet aussi éphémère que dérisoire au gouvernement sur son projet de loi contre le téléchargement illégal !!

Une ancienne candidate à la Présidence de la République, brocardée par les uns, applaudie par les autres pour l’expression d’un « pardon » aux peuples africains occupe la scène médiatique.

Un maire est mis en garde à vue pour malversations financières.

Un proche du Président entendu par la brigade financière.

Les interventions du même Président qui pourraient être comptées dans le temps de parole de la majorité.

Le train train…

Les élections européennes approchent : c’est tout bon pour la politique franco-française !

Les temps forts de la campagne : l’opposition à Sarkozy, reconvertir l’économie à partir de l’écologie, poursuivre les réformes….avec en prime des pétitions, des meetings, des réunions…

 

Là où ils parlent « emplois » on aimerait les entendre parler des « personnes » susceptibles de les occuper.

 Là où ils parlent « chômage » on aimerait les entendre parler des « difficultés et souffrances ».

Là où ils affirment annoncer les bonnes solutions on aimerait les voir « à l’écoute » des aspirations des unes, des uns et des autres.

Là où ils colmatent plus ou moins bien les brèches on aimerait les savoir en train de réfléchir sur de nouvelles structures plus appropriées aux questionnements actuels.

Là où ils minimisent les effets, les dangers et les mutations on aimerait les découvrir sincères, honnêtes, soucieux de perspectives et de prospectives.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

«  Notre jeune parti BIO politique propose de créer le JOUR  DU  VIVANT, le 22 avril.

Le 22 avril est déjà la date anniversaire du Jour de la Terre qui mobilise plus d’une centaine de pays sur la planète. Aussi avons-nous décidé d’associer, dans un même dynamisme, le Jour de la Terre et le JOUR  DU  VIVANT. »

Isabelle SOUBIRAN

Commenter cet article