Des petits gestes de tous les jours...à la grande pensée BIO

Publié le par Tous Vivants

 

 

 

 

Nous assistons à l’évolution d’une démarche militante à celle d’une attitude consensuelle banalisée, récupérée d’ailleurs par le « cerveau de masse » des institutions.

 

Les militants écologistes de la première heure peuvent être satisfaits : les résultats obtenus sont au-delà de toutes leurs espérances !

 

Lesquels, parmi eux, auraient pu imaginer l’organisation (actuelle) d’une « Semaine du Développement Durable » ?

 

Lesquels, parmi eux, pouvaient espérer que leurs démarches innovantes seraient relayées par des millions et des millions de personnes ?

 

Lesquels, parmi eux, pouvaient imaginer que la synergie de leurs actions donnerait naissance à une pensée totalement originale : la pensée BIO, celle du « Respect du Vivant » dans sa richesse et sa diversité.

 

Les comportements bio - écologiques favorables au mieux être de la planète se généralisent :

 

-         l’achat de produits locaux au marché du quartier

-         favoriser une agriculture bio de proximité

-         opter pour une voiture plus sobre et la partager

-         développer le recyclage afin de constituer des gisements de ressources secondaires

-         privilégier les transports en commun

-         choisir les énergies renouvelables

-         récupérer les eaux de pluie

-         soigner l’isolation

-         préférer l’écotourisme…..

 

Les progrès sont importants mais certains questionnements  restent beaucoup trop dans l’ombre : des questionnements tabous tels que celui de l’excroissance de la démographie humaine et celui de la discrimination  à l’égard de l’être animal.

 

Les militant(e)s BIO reconnaissent  que ces problèmes sont tabous, certes,  mais affirment qu’ils sont aussi incontournables.

 

Ces questionnements sont tabous parce que l’un remet en cause le dogme deux  fois millénaire du « croître et multiplier » et que l’autre déboulonne l’Homme de son piédestal de Maître de l’Univers.  

 

Tout  retard  dans la prise de conscience  de ces deux objectifs sera catastrophique non seulement pour les êtres humains et les êtres animaux mais pour l’ensemble du Vivant.

 

Les militant(e)s BIO ont la lucidité de reconnaître l’importance de tous les petits gestes individuels mais ils ont aussi le courage de dire et de rappeler – quelles qu’en soient les difficultés - les objectifs majeurs qui détermineront –demain-  les conditions de vie des uns et des autres.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org 

****

« Notre jeune parti BIO politique propose de créer le JOUR  DU  VIVANT, le 22 avril.

Le 22 avril est déjà la date anniversaire du Jour de la Terre qui mobilise plus d’une centaine de pays sur la planète. Aussi avons-nous décidé d’associer, dans un même dynamisme, le jour de la Terre et le JOUR  DU  VIVANT. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente Fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

tél : 06 74 02 48 79  

Commenter cet article

jean-claude Hubert 06/04/2009 14:24

Le projet de votre fille d'ouvrir un magasin "PENSEES BIO" est très intéressant...et très approprié avec l'évolution de la conscience collective vers une civilisation BIO végétale.
Je vous invite à nous faire parvenir l'aspect global de ce projet : nous nous engageons à le diffuser sur notre blog et à inviter nos visiteurs à apporter -éventuellement- des solutions aux questionnements restés sans réponses.

Dans l'attente de vous lire ....et merci pour vos encouragements. N'hésitez pas à faire connaître TOUS VIVANTS : c'est toutes et tous ensemble que nous avancerons.
Jean-Claude Hubert
secrétaire général de TOUS VIVANTS

doumiaou 06/04/2009 10:53

il n'y a pas de hazard ...
" PENSEES BIO " (avec un S )
c'est le nom que ma fille va donner à son magasin
de produits bio;
l'ouverture est prévue le 1° juin dans le lot (46)
lorsque j'ai reçu la newletter de "TOUS VIVANTS"
je me suis dis:
trop fort! alors là! j'écrisà "TOUS VIVANTS"! c sur ! pas de hazard...
avec ce magasin, il y a des batiments annexes qu'elle louera pour des activitées diverses, des séminaires, autres...
elle souhaite instaurer le bio à l'école en fournissant les cantines...
mes 3 enfants sont tous végétariens meme sa petite qui a 2ans 1/2, moi suis veganne (alimentation vivante)
dans le système éducatif,
chacun sait que la loi exige la viande dans les menus de cantines !....
perso:
je reve d'un monde ou, au moins, il y a le choix!!!
ou il y aurai des cantines traditionnelles, mais aussi des cantines végétariennes.....
je sais que l'association des végétariens c'est leur combat;
perso: c'est là que je coince !!!
comment peut on" avancer" sur cette planète si elle est obligée de leur vendre de la viande ? ....
la viande, bio ou pas, c'est de la viande !....

les végétariens ont ce problème: ne rien dire,
contourner, ruser pour etre accepter !
parce qu' on se fait envoyer dans le mur !
la réponse de la part du système qui me fais rire:
"il faut etre tolérant"
je retourne cette affirmation.........!

ma fille va donc se retrouver coincée !
elle va devoir ceder , parce qu'on va l'obliger à fournir en meme temps des légumes et fruits et céréales, de la viande, pretextant qu'ils ne pourront pas pour des raisons administratives?
et autres...avoir plusieurs fournisseurs!...?

si vous qui lisez ces lignes,
avez des idées, des suggestions, autre...
pour que notre mode de vie: le végérarisme soit reconnu ,admis et surtout concret !
je prends!
lachez vous sur le clavier!
vous pouvez également m'écrire perso:
lesdouminoux@free.fr
je transmettrai vos bonnes idées à ma fille.

merci

je vous souhaite à tous une agréable journée sur l'arc en ciel de fraternité

mathou