Bon...et maintenant ?

Publié le par Tous Vivants

 

Cette semaine a été riche en évènements historiques mais a surtout consacré l’idole de ce début de siècle : OBAMA ! Le personnage est sympathique, possède apparemment une maîtrise et une aisance naturelle face à toute situation, quelle qu’elle soit, et fait naître l’espoir qu’avec lui – aussi – tout est possible…

 Les remèdes à la crise financière doivent éviter les plus grandes douleurs. Les forces de l’OTAN, grossies de milliers de soldats, doivent apporter la paix en Afghanistan.

Bref, chacune et chacun peut rentrer chez soi l’esprit apaisé.

 

En réalité ces évènements sont des écrans de fumée pour détourner l’attention des gens de leurs préoccupations quotidiennes…à la façon de ces films qui, intemporels,  vous font rire ou pleurer avant de vous rejeter dans le fleuve du « tous les jours ».

 

Ne renonçons pas à ces moments de faste ou anecdotiques, à l’image de Berlusconi dédaignant la main d’Angela Merkel et se retirant à l’écart en pleine réunion officielle pour téléphoner sur son portable. Sans doute sont-ils nécessaires pour nous faire comprendre que nous participons désormais, en direct, aux grands évènements supposés de l’Histoire. La violence des manifestants anti G20 ou anti OTAN à laquelle répond la violence des forces de l’ordre,  rappellent, elles, que nous vivons toujours, hélas,  dans un monde « d’opposition, d’exclusion, d’extermination » !!

 

Bon, et maintenant ?

 

L’Europe, l’Europe, l’Europe….oui, dans deux mois aura lieu le vote pour désigner nos représentants au Parlement européen. Les partis politiques traditionnels et écologiques mettent, paraît-il, la dernière main à la constitution des listes.

 

Est-il sérieux d’attendre le dernier moment pour annoncer quelle vision ils ont de l’Europe, quelles solutions spécifiques ils proposent pour atténuer les effets de la crise, quelles décisions ils s’engagent à prendre pour ralentir le réchauffement climatique, quelles dispositions ils prendront pour la préservation des ressources et pour l’équité de leur répartition, quelles lois ils voteront pour interdire les discriminations, quelles suggestions pour, enfin, ouvrir le débat sur la démographie exponentielle de l’espèce humaine, quelles propositions pour enseigner le respect du Vivant et le respect de tout être vivant sensible : être humain et être animal ?

 

Pourquoi attendre le dernier moment ?

 

Ne s’agit-il de  voter que pour des femmes et des hommes, aussi compétent(e)s et honnêtes soient-elles et soient-ils ?

 

TOUS  VIVANTS souhaite voir ouvrir de grands chantiers de réflexion :

 

-         le débat – essentiel – sur la « croissance indéfinie » de la population humaine et son empreinte (impact)  écologique.

-         Le débat - important – sur les discriminations des êtres humains à la fois à l’égard de leurs semblables (sexiste, ethniques, religieuses,..) et à l’égard des autres espèces sensibles. (abolition de la chasse-loisir, de la corrida, de l’expérimentation animale…)

-         Le débat –urgent- sur le recyclage afin de constituer des gisements de ressources secondaires et préserver les ressources d’origine.

-         Le débat récurrent sur l’emploi en tenant compte de la coévolution irréductible désormais entre le « développement » économique et la dynamique écologique.

-         Le débat sur l’éthique (Education et culture) : celle du Respect du Vivant dans sa richesse et sa diversité.

 

La liste n’est pas exhaustive.

 

TOUS  VIVANTS est réaliste : nous ne sommes pas, en nombre, capables d’imposer ces débats dans la réflexion collective. Comme le dit très justement notre Présidente, Isabelle SOUBIRAN, « Cette année sera une amorce à un projet plus structuré et plus poussé pour les années à venir. »

Ce qui n’empêchera pas TOUS  VIVANTS de scruter les intentions des partis traditionnels et écologiques exprimées dans leurs professions de foi pour les européennes à l’égard des débats que nous proposons.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Notre jeune parti BIO politique propose de créer le JOUR  DU  VIVANT, le 22 avril.

Le 22 avril est déjà la date anniversaire du Jour de la Terre qui mobilise plus d’une centaine de pays sur la planète. Aussi avons-nous décidé d’associer, dans un même dynamisme, le Jour de la Terre et le JOUR  DU  VIVANT. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente Fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

tél : 06 74 02 48 79

Publié dans Actualités

Commenter cet article