Quand les Bourses reprennent des couleurs, ce sont les animaux et la Nature qui en perdent

Publié le par Tous Vivants

 

Le jour de la réunion consensuelle du G20 (le 2 avril) les Bourses mondiales ont rebondi. Le CAC 40 a progressé de 5,37 % !

 

L’esprit spéculatif reprend ses « droits ».

 

Si, par malheur, la croissance – que de gauche à droite et de droite à gauche on attend impatiemment – devenait à nouveau effective, cela voudrait dire moins d’emplois car tous les Etats –indistinctement- n’envisagent la sortie de crise que par une restructuration drastique des entreprises.

 

Cela voudrait également dire que toutes les nouvelles arrivées sur le marché du travail ne pourront être satisfaites, d’où un chômage exponentiel…qui apparaît déjà aux USA !

 

Ces millions de jeunes sans premier emploi, ces millions d’adultes aux emplois sacrifiés au nom de la concurrence risquent de ne plus avoir rien à perdre…et de sombrer dans la violence du processus : provocation – répression !

 

Cela voudrait aussi dire qu’en raison de la nécessaire compétitivité les experts économiques et politiques seraient moins « regardants » sur les impacts écologiques.

 

Les cultures intensives, les cultures OGM, la déforestation, les extractions de toutes sortes livreront un combat destructeur où les lieux de vie de nombreuses espèces seront en effet détruits provoquant leur disparition irréversible.

 

Il n’est pas nécessaire d’être sorcier pour concevoir ces menaces qui émergent d’ailleurs ici ou là.

 

Les femmes et les hommes qui ont pour valeurs le respect du Vivant, la protection de la Nature, la défense de la condition animale, la pérennité de la biodiversité…savent que sur une planète finie la sortie de crise ne pourra se faire à partir de l’épuisement des ressources, de l’inqualifiable injustice de l’accès à l’eau…et surtout à partir d’une croissance indéfinie de la population humaine.

 

TOUS  VIVANTS lance un appel solennel au respect du Vivant, au réalisme des propositions, à la responsabilité des êtres humains à l’égard de l’avenir, à la réconciliation entre les êtres sensibles humains et non humains.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org 

****.

« Notre jeune parti BIO politique propose de créer le JOUR  DU  VIVANT, le 22 avril.

Le 22 avril est déjà la date anniversaire du Jour de la Terre qui mobilise plus d’une centaine de pays sur la planète. Aussi avons-nous décidé d’associer, dans un même dynamisme, le Jour de la Terre et le JOUR  DU  VIVANT. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente Fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org

Publié dans Actualités

Commenter cet article