Polygamie et repos dominical obligatoire

Publié le par Tous Vivants

 

Deux mutations récurrentes de ces dernières décennies.

 

Dimanche 29 mars : Mayotte vote à 95 % pour la suppression de la polygamie. En devenant le 101ème département français, Mayotte adopte les droits de la République et donc la suppression de la polygamie.

 

Dimanche 29 mars : quelques centaines de personnes du Val d’Oise (95) manifestent pour la suppression du repos dominical obligatoire.

 

Les disparitions de la polygamie et du repos dominical – quelle que soit l’opinion qu’on en ait en fonction de notre culture et de notre éducation – sont, à l’image de la suppression de l’esclavage et de la peine de mort, des mutations primordiales vers une révolution globale des mentalités : celle du respect du Vivant et de tout être sensible humain et non humain.

 

Les détracteurs de la suppression du repos dominical obligatoire – de moins en moins nombreux -seront crédibles le jour où ils s’abstiendront, le dimanche, de recourir aux services (transports, restauration, sécurité, santé, presse, spectacles…) de celles et ceux qui travaillent ce jour là.

 

Soyons réalistes : faut-il laisser à la diète les personnes âgées dans les maisons de retraite,  les hôpitaux sans infirmiers, les voleurs sans policiers…

 

Ce qui n’empêche pas le principe de précaution pour les modalités d’application.

 

La suppression de la polygamie offre à chaque femme la liberté et la maîtrise de son destin personnel.

 

En renonçant à toute discrimination, la suppression du repos dominical obligatoire offre à tous les croyants la possibilité de respecter leur jour « sacré » respectif : de « prière » le vendredi pour les musulmans, de Sabbat, le samedi pour les juifs, du Seigneur, le dimanche, pour les chrétiens.

 

Cette suppression permet donc de renoncer à toute discrimination entre les religions et entre les religions et l’humanisme.

 

Ce refus de toute discrimination est bien un élément précurseur de la civilisation du Vivant.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

"Notre jeune parti BIO politique propose de créer le JOUR  DU  VIVANT.

Le 22 avril est déjà la date anniversaire du Jour de la Terre qui mobilise plus d'une centaine de pays sur la planète. Aussi avons-nous décidé d'associer, dans un même dynamisme, le Jour de la Terre et le JOUR  DU  VIVANT."
Isabelle SOUBIRAN

Présidente Fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org

tel : 06 74 02 48 79

Publié dans Actualités

Commenter cet article

jean-claude Hubert 04/04/2009 11:07

Bonjour,
en accord avec notre Présidente, Isabelle SOUBIRAN, je vous invite à rédiger vos arguments dans un article que nous publierons bien volontiers sur notre blog.

La polémique sur ce thème est le résultat de nombreux malentendus.

TOUS VIVANTS ne souhaite pas faire travailler les gens le dimanche.
Il souhaite renoncer à "l'obligation" du repos dominical au nom de la non discrimination.
Imaginez... qu'après demain toute autre religion, devenue majoritaire, impose son jour "sacré" comme jour obligatoire de repos, TOUS VIVANTS demanderait tout aussi fermement de renoncer à cette discrimination.

Rappelons-le de façon très claire et sans malentendus : c'est le caractère "obligatoire" de ce repos dominical que TOUS VIVANTS souhaite supprimer.

Par ailleurs l'article précise qu'il faut le faire en prenant toutes les précautions nécessaires dans sa mise en oeuvre.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer l'assurance de mes meilleurs sentiments.
Jean-Claude Hubert
Secrétaire Général de TOUS VIVANTS
jc.hubert@biocentrisme.com

BAIL PIERRE 04/04/2009 09:18

Bonjour, je reviens sur le commentaire du travail du dimanche. C'est un sujet sur lequel , j'essaie de travailler depuis lonqtemps. Votre commentaire, est, pour ma part un peu rapide. Je vous garantie que le sujet est très complexe et touche beaucoup de personnes. Je ne risque pas de développer ici, tout le sujet dans son exactitude. La polémique est partie d'un immense centre commercial situé entre Marseille et Aix en Provence, du nom de Plan de Campagne. Celui ci est ouvert dans la plus complète illégalité, le dimanche. Il a posé d'énormes problèmes aux commerçants qui eux respectent la loi et a crée beaucoup de chomage. Le chiffre d'affaire qui, y est fait, est 20 % plus important que celui de l'agglomération Marseillaise. Malgré tous les procés qu'il a perdus, Plan de Campagne reste ouvert le Dimanche. Le député du secteur, Richard Maillé a voulu légaliser, quelque chose d'illégal. Et la polémique est partie de là. A laisser ouvrir certains, laissons alors ouvrir tout le monde, pourquoi pas. Mais votre mouvement ne me semble pas approprié au fait que le dimanche soit un jour normal. Tout le monde devrait alors travailler le dimanche, administrations comprises. Cela sera difficile de se retrouver en famille ou de faire du sport en club, etc....La seule chose que je peux vous assurer, c'est que cela va faire exploser le chomage vers le haut. Les artisans boulangers sur les bouches du rhône sont passés de 1 500 à 1 000 en trente ans. Quand toutes les grandes surfaces ouvriront tous les dimanches c'est 35 % de plus qui vont disparaître, et réfléchissez à leurs salariés, fournisseurs, etc.. et pour en face, trés peu de céations d'emplois. Un emploi de 30 h en grande surface égal sept emplois à temps plein dans l'artisanat, faites le compte. De toute manière, quand vous avez 10 € à dépenser, vous n'en avez pas 12, parce que le dimanche les grandes surfaces sont ouvertes. J'ai peur de mal m'expliquer en si peu de lignes. Mais je vous garantie que nous ne pouvons pas répondre aussi facilement à un tel problème. je vous remercie de m'avoir lu.