Faut-il réformer le modèle ou le changer ?

Publié le par Tous Vivants

 

 

Nulle société ne pourra éviter, dans les 10 ans qui viennent, de se poser la question.

 

Après s’être amusées avec les bonus, les parachutes dorés, les stock-options, les paradis fiscaux et tous les scandales qui les accompagnent, les sociétés occidentales devront aborder la vraie problématique : le modèle dual ( capitalisme X socialisme) peut-il être réformé ou faut-il changer le modèle ?

 

La question ne doit pas être posée en ces termes.

 

Il n’existe ni bons ni mauvais modèles. Tout système pour être adopté doit satisfaire de façon appropriée à une attente relative aux questionnements des différents domaines concernés, à un moment donné.

 

Par exemple, le système décimal s’est montré parfait pour la mesure des longueurs, des surfaces et des volumes mais il s’est montré incapable de répondre à la mesure du temps et à la mesure des angles.

 

Quels sont les attentes et les questionnements actuels ?

 

1)      Quel modèle sociétal peut garantir durablement l’alimentation et le logement des 7 milliards d’êtres humains qui se partagent la planète ?

Indubitablement, les sociétés duales (capitalisme X socialisme) n’y parviennent pas. Construites sur le marché, le profit, la spéculation…elles contribuent à radicaliser le dualisme en opposition et discrimination : pauvres contre riches, travail contre chômage, ouvriers contre patrons…

 

2)      Quel modèle sociétal peut garantir des activités humaines qui ne concourent pas à la dégradation de la Nature, à la disparition des espèces,…au réchauffement climatique ?

Indubitablement, les sociétés duales ne savent pas protéger la biodiversité.

 

 

3)      Les sociétés religieuses avaient promis le salut éternel, les sociétés humanistes, le bonheur terrestre. Quel modèle sociétal apportera le bien-être et l’épanouissement de tout être sensible humain et non humain ?

 

4)      Les sociétés religieuses, les sociétés humanistes, les sociétés communistes, les sociétés    fascistes s’étaient imposées par la force, la violence et la guerre, la délation, les goulags, les lavages de cerveau, les camps de concentration, les fours crématoires….

Quel modèle sociétal préfèrera l’émulation à la concurrence, l’interactivité à la dépendance, la prévention à la répression…? 

 

TOUS  VIVANTS affirme qu’une double clé de voûte doit assurer la solidité du système et par voie de conséquence, la crédibilité de sa mise en œuvre.

 

Double clé de voûte : deux notions étroitement associées : celle de la stabilisation et de la régulation de la population humaine et celle de l’être sensible humain ou animal.

 7 Milliards d’êtres humains aujourd’hui et 8 milliards en 2026/2027 : la démographie humaine est le facteur déterminant de tout nouveau modèle.

 

L’affirmation du concept d’un être sensible humain ou animal est déterminante non seulement pour notre survie mais pour la survie du Vivant sur la planète.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org 

****

 « Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente Fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org 

tel : 06 74 02 48 79   

Commenter cet article