Solitaire,...solidaire,...ou interactif

Publié le par Tous Vivants


Solitaire, solidaire : une seule lettre suffit à les différencier alors qu’un abîme les sépare. 

 

Il faut reconnaître que les modes de vie actuels contribuent davantage à générer la solitude que la solidarité.

 

Le vieillissement de la population a provoqué un raz de marée chez les personnes âgées…bien souvent dépourvues désormais de liens familiaux proches. Ce n’est pas la promiscuité qui favorise le contact : il suffit d’arpenter les couloirs des maisons de retraite pour s’en convaincre.

 

Cette solitude dû au vieillissement et le vieillissement lui-même sont actuellement occultés par les partis traditionnels et écologistes.

 

Le « travail sur soi », le « quant à soi », le « pour soi » ont favorisé l’épanouissement de l’individualisme.

 

Par ailleurs les aléas de l’existence ont souvent brisé les liens du couple réduisant à la solitude de nombreux responsables monoparentaux.

 

Face à cet isolement affectif, psychologique et financier, des personnes généreuses, des assos, des mouvements, se dévouent pour promouvoir la solidarité.

 

Au cours des siècles passés on avait pratiqué l’aumône et la charité. Deux termes, aujourd’hui humiliants, à juste titre, auxquels on substitue la solidarité.

 

Mais l’intention et la pratique ont-elles réellement changé ?

 

Ce qui se passait de personne à personne, de main à main, transite désormais par les structures institutionnelles.

 

L’aide, le soutien, plus équitablement répartis sont sans aucun doute mieux garantis.

 

Elle traduit toutefois toujours le rapport de l’assistant à l’assisté. Rapport que la crise systémique actuelle risque encore d’accentuer.

 

Peut-être est-il possible d’imaginer que le concept d’interactivité vienne un jour rompre ce rapport dualiste, source d’opposition et de discrimination.

 

Le rapport d’interactivité tout en garantissant l’équité de l’aide exige une relation interférente favorisant les échanges et rétablissant la dignité de chacun.

 

Ce rapport interactif existe déjà dans de nombreuses associations caritatives. Elles ne doivent pas rester l’exception.

 

C’est une orientation BIO politique à approfondir et à généraliser.

 

TOUS  VIVANTS

http://www.tousvivants.org

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente Fondatrice

isabelle.soubiran@tousvivants.org  

tel : 06 74 02 48 79

Commenter cet article