Chasse et sécurité

Publié le par Tous Vivants

Dans notre rubrique :   « Opinion »      Tous Vivants publie aujourd’hui un texte :


                         
«  Chasse et sécurité »  


 
qui nous a été transmis par Jean-Claude RONFORT, Président de l’ A.N.D.P.N.C.
[ Association Nationale de Défense des Propriétaires Non Chasseurs]

Jean-claude.ronfort@wanadoo.fr

Tel : 05 63 55 93 63

*********

Chers amis,


Madame BACHELOT, ex Ministre de l’écologie, s’est empressée de supprimer le mercredi sans chasse obtenu par Madame VOYNET, octroyant ainsi un cadeau aux chasseurs.

Depuis nous militons, après réflexion, pour le Dimanche sans chasse. La chasse entraînant des accidents fréquent peu relatés dans les informations nationale, met en danger la vie des usagers de la nature, (Un plus grand nombre d’usagers sont concernés, excepté les associations qui le sont déjà.)

A plusieurs reprises, différentes associations ont formé des collectifs, pour demander le dimanche sans chasse auprès des pouvoirs publics et des ministères qui sont restés sans réponses malgré les pétitions réunissant plusieurs milliers de signataires

Madame BACHELOT, ex-Ministre de l’écologie, a rendu la chasse anodine par ce slogan « LA CHASSE N’ EST PAS DANGEREUSE, LES CHASSEURS TIRENT A 300 M. »

Ceci est une complète ineptie, les projectiles restent dangereux lorsqu’ils n’ont pas atteint leur cible, ils atteignent des distances de 3500 m voire plus et peuvent provoquer des blessures irréparables, même la mort d’homme, non seulement dans les rangs des chasseurs, mais aussi dans ceux des usagers de la nature. Même après avoir traversé le corps d’un animal, le projectile peut encore tuer un homme ce qui permet de juger de la puissance des armes de chasse, de celles utilisées aujourd’hui pour le tir des grands gibiers.

Aujourd’hui nous sommes tous concernés par le phénomène de la chasse, par son manque de sécurité pour les usagers

Souvent les chasseurs comparent les accidents de chasse aux accidents de la circulation de façon à minimiser les accidents graves de chasse, mais ils oublient de préciser qu’il y a 40 millions d’automobilistes concentrés sur les routes (chiffre en constante augmentation) alors que les chasseurs ne comptent que 1,3 million de chasseurs en baisse dans leurs rangs, leur concentration répartie sur des espaces beaucoup plus vastes. Cette comparaison ne peut se justifiée puisque la voiture n’est pas faite pour tuer, mais pour rendre des services. Ce qui laisse supposer que les accidents se banalisent de plus en plus et nous usagers nous devons accepter cette banalisation des accidents de chasse, d’être blessés grièvement ou tués tout bonnement.

Un fusil est fait pour tuer, un chasseur est potentiellement plus dangereux qu’un automobiliste. Un chasseur est un porteur d’arme dangereux, qui trop souvent ne contrôle pas ses impulsions provoquées par la fièvre de tuer.

C’est pourquoi j’insiste pour que nous prenions conscience de l’importance immédiate et à venir de demander sans complaisance que « LA CHASSE SOIT OFFICIELLEMENT RECONNUE COMME UNE ACTIVITE DANGEREUSE POUR TOUS PUBLICS »

A partir de cette reconnaissance tout deviendra possible « obtenir le DIMANCHE SANS CHASSE »

FAIRE RECULER LA CHASSE DES ROUTES, DES CHEMINS, DES LIMITES DES PROPRIETES, DES ZONES D’ HABITATS DISPERSES où la chasse demeure un réel danger pour tous.

Quant aux élus, les pouvoirs publics, les ministères qui ne reconnaîtront pas cette officialisation, nous pourront mettre en cause leur mauvaise volonté à ne pas vouloir garantir la sécurité du public non chasseur.

Pour la bonne cause.

Amitiés à tous

Jean-Claude  RONFORT

Commenter cet article

samuraï 01/06/2009 21:35

Avec plaisir et amitié !

jean-claude Hubert 06/04/2009 13:57

Oui, avec vous, TOUS VIVANTS s'engage vers une civilisation Bio végétale tout en sachant qu'une révolution "culturelle" est lente et progressive.
Merci pour votre participation.
Jean-Claude Hubert
Secrétaire général de TOUS VIVANTS

samuraï 06/04/2009 12:52

Il est vrai que lorsque la majorité des être humains sera végétarienne, les chasseurs qui persisteront feront figure de reliques du passé à se débarasser au plus tôt et avec force de loi si nécessaire !

jean-claude Hubert 16/03/2009 09:43

Tous Vivants reconnaît qu'il existe un seul moyen d'assurer la sécurité des citoyens par rapport à la chasse, c'est de voter une loi pour abolir toute forme de chasse loisir.

Cette solution est politique et doit donc être la traduction d'une volonté citoyenne.

Cette prise de conscience peut s'effectuer à partir de différents aspects : le respect de tout être animal sensible, par exemple, mais aussi par la garantie de la sécurité...

Les solutions radicales sont toujours les plus simples mais ne sont pas toujours les plus réalistes ni les plus réalisables, vous en conviendrez.

Jean-Claude Hubert
Secrétaire Général de TOUS VIVANTS

jean-claude Hubert 16/03/2009 09:43

Tous Vivants reconnaît qu'il existe un seul moyen d'assurer la sécurité des citoyens par rapport à la chasse, c'est de voter une loi pour abolir toute forme de chasse loisir.

Cette solution est politique et doit donc être la traduction d'une volonté citoyenne.

Cette prise de conscience peut s'effectuer à partir de différents aspects : le respect de tout être animal sensible, par exemple, mais aussi par la garantie de la sécurité...

Les solutions radicales sont toujours les plus simples mais ne sont pas toujours les plus réalistes ni les plus réalisables, vous en conviendrez.

Jean-Claude Hubert
Secrétaire Général de TOUS VIVANTS