8 mars : Journée de la Femme

Publié le par Tous Vivants

Les sociétés contemporaines ont pris la bonne habitude de valoriser un concept, un thème en organisant une fête ou une journée annuelle (ou un jour) mondiale ou nationale de « célébration ».

 

Les sociétés contemporaines ne font rien là de très original : les trois grandes religions du « livre » (juive, chrétienne et musulmane) avaient ouvert la voie : Noël, l’Ascension, la Pentecôte, par exemples pour la religion chrétienne.

 

L’Humanisme avait suivi l’exemple en instaurant les commémorations de « fin de guerre » ou la fête du « Travail », ou la fête nationale, par exemples.

 

Mais comme pour la population et l’information, c’est l’inflation de ces fêtes et journées qui caractérise notre époque…comme à la fin de l’Empire Romain des milliers de dieux avaient envahi les « foyers » !

 

Existe -t-il un seul jour de l’année qui ne soit actuellement consacré à un thème ?

 

Saviez-vous, par exemple, que le 12 mars prochain, aura lieu la « Journée mondiale du rein » ?

[références : Le Figaro – édition du mardi 3 mars page 11]

 

Si les fêtes religieuses donnaient majoritairement droit à « congés », les fêtes humanistes donnant droit à « congés » sont restreintes, quand aux nouvelles instaurations de fêtes et journées, elles se situent soit le dimanche soit restent jours ouvrés.

 

C’est dans ce cadre inflationniste de « journées » que s’inscrit la « Journée de la femme », le 8 mars.

 

Concernant la « femme » on avait commencé par célébrer «  La fête des mères »…puis « La fête des grand-mères »….ça fait toujours vendre quelques fleurs !

 

La Journée de la Femme prend, théoriquement,  une toute autre importance !

 

Il ne s’agit plus de célébrer un de ses attributs : la procréation, mais de valoriser ou plutôt de revaloriser son statut.

 

Certes, des « progrès » s’accumulent depuis quelques décennies mais de nouvelles difficultés se font jour : celles de la femme monoparentale, par exemple !

 

TOUS  VIVANTS s’obstine à refuser toute discrimination et très particulièrement à l’égard de la femme.

 

Ne serait-ce qu’une piqûre de rappel de la conscience, cette Journée de la Femme doit être célébrée avec l’attention et l’intérêt que chacune et chacun doit porter à un thème de société majeur : l’interactivité des sexes !

 

TOUS  VIVANTS

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs ; »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente-Fondatrice

Publié dans Actualités

Commenter cet article