Le miracle OBAMA a bien eu lieu

Publié le par Tous Vivants

 

Dès les premiers jours qui ont suivi son investiture, Barack OBAMA, le 44ème Président des Etats-Unis et le premier Président noir, n’a cessé de faire passer des lois et de prendre des décisions symboliques, en rupture avec les huit années d’archaïsme culturel, social et sociétal de George W. BUSH.

 

Peuvent être cités :

 

-         la suspension des procédures judiciaires pendant 120 jours à Guantanamo avant de décider du sort réservé aux tribunaux d’exception de la prison.

Ainsi il a miraculeusement restauré l’Etat de Droit dans le plus influent pays démocratique.

 

-         l’abrogation, par décret, de l’interdiction émise par son prédécesseur à toutes les organisations non gouvernementales bénéficiaires du financement de l’Etat de pratiquer l’avortement ou de mener des activités favorables à l’ IVG à l’étranger.

Ainsi il a miraculeusement donné aux femmes la liberté et la maîtrise de leur corps.

 

-         le renforcement des lois pour le droit des femmes et des minorités victimes de discrimination salariale.

Ainsi il a miraculeusement mis fin à une discrimination sexiste et/ou ethnique plus que millénaire.

 

 

Oui, le miracle OBAMA a bien eu lieu.

 

 Dommage que les médias plus pressés de « suivre » les tribulations des spéculateurs et des escrocs de la finance n’aient pas donné à ces décisions importantes pour l’ensemble des  sociétés tout le retentissement qu’elles méritaient.

 

Barack OBAMA a réalisé le miracle sociétal qui dépendait de lui.

 

Il fallait le faire.

 

Il l’a fait !

 

TOUS  VIVANTS est heureux de souligner la prouesse !

 

TOUS  VIVANTS

 

****

«  Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle  SOUBIRAN

Présidente- Fondatrice

Publié dans Actualités

Commenter cet article

jean-claude Hubert 05/02/2009 23:55

Rien à redire : je partage tout à fait ce commentaire : la vigilance est de rigueur.
Jean-Claude Hubert
Secrétaire Général de Tous Vivants

Eléonore Visart de Bocarmé 05/02/2009 17:46

S'il est vrai qu'on ne peut que se réjouir de ces prises de position...il ne faut quand même pas parler se réjouir trop vite. N'oublions pas qu'Obama soutient la science sans conscience puisqu'il approuve les OGM...et cela ne m'étonnerait pas qu'il soit aussi pour les nanotechnologies, une autre horreur...et les nanosciences ne sont pas loin...et là c'est le cauchemar garanti! Si personne si oppose ce seront les robots qui dirigeront les hommes qui sont en train d'essayer de créer des machines bien plus "intelligentes" qu'eux-mêmes!!

http://mondexplor.blogspot.com/2009/02/robots-sapiens.html
http://www.dailymotion.com/relevance/search/Robots%2BSapiens/video/x7z9ep_robots-sapiens-13_news

http://www.dailymotion.com/relevance/search/Robots%2BSapiens/video/x7ueku_robot-sapiens-2008-23_tech

http://www.dailymotion.com/relevance/search/Robots%2BSapiens/video/x7zchn_robots-sapiens-33_news

Il commence par ces mots :

« Les scientifiques sont convaincus que dans un avenir proche, la notion même d’être humain devra être redéfinie. Grâce à des expériences hautement controversées, des chercheurs commencent à percer les secrets de notre cerveau, nous rapprochant de plus en plus du moment où nous pourrons stocker notre esprit dans des machines ».

Ainsi donc, voilà donc le rêve de "l’Homo Demens" ! Plutôt que de s’atteler lui-même courageusement à la conquête de la sagesse par un patient travail sur lui-même : créer un être qu’il espère plus sage que lui par des moyens artificiels !

Et ensuite ?

Nous aurions bien tort de prendre ces recherches à la légère ! Si elles peuvent sembler encore marginales aujourd’hui, elles disposent de crédits fort importants et impliquent, en première ligne, des agences militaires, telles que la DARPA américaine .

Dans le reportage, on entend l'un des savants interrogés s'inquiéter de la gravité de la création d'artelects (automates artificiels hyper- intelligents ).

Nous aurions bien tort de prendre ces recherches à la légère aussi car le sort des générations futures en en train de se jouer dans toutes ces folies . Auront-elles seulement le droit de choisir d’évoluer en tant qu’humain ? Ce n’est pas sûr. Cela dépend de nos (ré)actions aujourd'hui .

Il y a aussi des questions basiques qui ne sont jamais posées. De faux consensus. Ainsi, vous pouvez voir dans ce reportage , un de ces infortunés « robots rats » ou le « taureau télécommandé » du "Professeur" Delgado.

Mais où a-t-on été chercher que nous aurions le droit prendre ainsi possession de ces animaux et de ruiner la vie qui leur a été donnée pour des caprices d’aliénés mûrs pour l'asile ?

Sa vie, pour un taureau, pour un rat, et même pour une fleur , lui est peut-être aussi précieuse que pour nous la nôtre ! Ils ne sont en aucun cas des "matériaux" à notre disposition ! Les peuples premiers l'avaient bien compris, qui ne prenaient la vie qu'en cas de nécessité et dans des conditions de respect qui nous sont devenues tellement étrangères...

Plus que jamais , travailler à garder le droit d’une évolution humaine est le devoir de toute personne consciente de l’enfer qui va s'ouvrir sous nos pieds si nous ne le faisons pas !