Ni environnementalisme ni humanisme

Publié le par Tous Vivants

 

Indiscutablement, sous différents vocables, la Nature, la biodiversité, la qualité de l’air, des eaux, des sols, la question animale,…le Vivant, globalement, prennent de plus en plus de place dans les préoccupations de chacune et de chacun d’entre nous.

 

Des termes et expressions nouvelles fleurissent dans les discours politiques : ici il s’agit du « développement durable », là de « l’agriculture raisonnée », là encore de « défense de l’environnement »…etc.

 

Les défenseurs de l’environnement qualifiés d’écologistes ont envahi tous les partis politiques.

Leur philosophie est celle de l’environnementalisme. Cette philosophie naît à partir d’une catastrophe annoncée : la crise écologique (ou crise environnementale) qui menace la survie même de l’espèce humaine.

 

Les détracteurs d’une telle vision des choses se recrutent chez les humanistes qui ne voient dans cette peur que fantasmes sociaux et chez les humanistes qui persistent à croire aux progrès infinis de notre technologie comme devant assurer le bonheur des hommes quel que soit leur nombre.

 

Le débat entre environnementalistes et humanistes fait actuellement rage comme s’il s’agissait de choisir entre l’Homme et la Nature.

 

Pourquoi faudrait-il à nouveau rentrer dans un combat dualiste entre les uns et les autres ?

 

Il existe une nouvelle vision des êtres et des choses, une nouvelle vision où l’être humain n’est plus là en tant que Maître de l’Univers mais en tant qu’être vivant sensible intégré au reste du Vivant et responsable de la pérennité de la richesse et de la diversité de ce dernier.

 

TOUS  VIVANTS affirme une Nature dans laquelle l’être sensible humain ou non humain peut s’inscrire sans dommage, une Nature qui soit un lieu de vie pour chacune des espèces pour le présent comme pour les générations futures.

 

TOUS  VIVANTS affirme qu’il est temps de dépasser l’opposition entre « environnementalistes » et « humanistes » pour une interactivité durable et bio-centrée entre l’être humain et la Nature, entre l’être humain et l’être sensible non humain.

 

TOUS  VIVANTS

 

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle SOUBIRAN

Présidente-Fondatrice

Commenter cet article