Un processus d'émergence

Publié le par Tous Vivants

Le jeudi 29 janvier aura lieu la première grande manifestation due à la crise systémique qui s’est abattue sur la planète.

 

Cette manifestation qui se déroulera dans « la rue » de tous les départements regroupera les femmes et les hommes, employés et ouvriers du public et du privé de tous les domaines de l’activité économique.

 

C’est une première ! Non parce que cette manif est unitaire et que c’est assez rare pour être souligné ! Non parce qu’elle est « comprise » ou même « approuvée » par 75 % des français ! Non parce que le gouvernement se dit – pour une fois – à l’écoute des « messages » qui seront transmis !

 

Mais parce que cette mobilisation spontanée, unitaire et solidaire traduit un sentiment partagé d’appréhension à l’égard de l’avenir. Si l’on avance des slogans éculés comme ceux de l’emploi ou du pouvoir d’achat, c’est pour mieux masquer l’absence d’objectifs concrets et précis.

 

Quand on a peur : on se regroupe, on marche, on crie…

 

Il n’y a plus de « fonctionnaires fainéants » ni d’ouvriers ou d’employés qui « se lèvent tôt » : il y a des femmes et des hommes qui ne savent pas de quoi demain sera fait.

 

La manifestation du jeudi 29 janvier traduira cette appréhension, cette crainte, cette angoisse face à l’avenir.

 

Une certitude dans cette vague d’incertitudes : demain ne ressemblera pas à aujourd’hui, encore moins à hier.

 

Assistera-t-on à un rejet de la « croissance » et au refus d’un système qui génère pollutions, souffrances et dévastation de la planète : c’est possible !

 

TOUS  VIVANTS, pas plus que les partis traditionnels, ne sait.

 

 Mais TOUS  VIVANTS, à la différence des partis bipolaires ressassant leurs vieilles « recettes », restera en éveil pour déceler les émergences d’une nouvelle façon d’envisager les êtres et les choses et leurs relations.

 

Cette manifestation du 29 janvier marquera le début d’un processus d’émergence, émergences qui entraîneront un certain nombre de variations dans notre mode de penser et donc dans nos jugements et donc dans nos comportements.

 

TOUS  VIVANTS souhaite profondément que les partis traditionnels, bipolaires, archaïques et obsolètes ne détruisent pas ce processus salutaire d’émergence en réorientant les manifestants vers une contestation violente et exclusive afin de « garder leurs sièges et leurs chapelles ».

 

Les partis traditionnels, bipolaires, archaïques et obsolètes de tous bords confondus porteraient alors une lourde responsabilité dans les violences qu’ils auraient eux-mêmes suscitées.

 

TOUS  VIVANTS appelle de tous ses vœux une « révolution des consciences », une « révolution des projets », une « révolution du Vivant », une « révolution de l’être sensible humain et non humain. »

 

TOUS  VIVANTS

 

****

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs ».

Isabelle  SOUBIRAN

Présidente-Fondatrice

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Francois LITTERST 26/01/2009 13:23

Isabelle,
Je participerai le 29/01/09 à la manifestation du 29/01/09 en tant que délégué syndical CFTC et je partage votre analyse de l'évènement. Je pense aussi que l'onde de choc de la crise financière et économique va ébranler les consciences et permettre des changements profonds