Vers une civilisation Bio - végétale

Publié le par Tous Vivants

 

 

La crise systémique actuelle a eu raison de nos dernières certitudes et de nos dernières évidences.

 

C’est toute la société contemporaine qui est prise de convulsions et de turbulences.

 

Des gestes individuels totalement incompréhensibles se produisent : deux enseignantes se font agresser par leurs jeunes élèves à coups de ciseaux et de couteau. Une employée de banque est assassinée à la porte de son établissement par un client mécontent….une tuerie abominable – trois morts dont deux enfants- dans une crèche en Belgique par un jeune homme de 20 ans…plus loin de nous…des bombes au phosphore interdites par le droit international auraient été larguées contre des civils….de la drogue frelatée devient assassine…Chaque jour : des magasins qui ferment, des usines et des entreprises qui licencient…des employés, des ouvriers plongés du jour au lendemain dans la précarité et la désespérance….

 

Nous nous réveillons avec l’impression qu’il n’existe plus de certitudes, qu’il n’existe plus d’évidences, que nulle part il n’existe de sécurité.

 

Nous déambulons les jours, le cœur et l’esprit partagés entre un incertain « retour » et un improbable avenir…le cœur et l’esprit partagés entre résignation et révolte !

 

Une tempête dure quelques heures : on sait que ça va passer ! Là, on ne sait pas quand ça va finir !

 

Suffit-il d’attendre ? Faut-il agir ? Et si oui, pour faire quoi ?

 

Après la tempête, la forêt dévastée ne se recopie pas : elle se renouvelle dans l’espace et le temps.

 

Les Bio que nous sommes pensons qu’il en est de même pour la société. La société d’avant la crise ne se recopiera pas. La société se renouvellera dans l’espace et le temps.

 

La société du « Toujours Plus » se transformera en « Toujours Mieux » : les valeurs strictement quantitatives laisseront la place aux valeurs de « qualité ». Le « Grand » se substituera au « gros » ! Le Bien-être se substituera au « niveau de vie le plus élevé ». L’épanouissement se substituera à la cupidité.

 

Plus incroyable encore : le fossé entre l’être humain et l’être animal sensible sera comblé.

 

Les pesticides, insecticides, fongicides seront interdits. L’air, les rivières et les sols seront dépollués.

 

Le Vivant sera protégé dans sa richesse et sa diversité.

 

La civilisation Bio, présente aujourd’hui sur 3 % de la planète, va prendre un essor considérable. Ce n’est pas une prophétie, ce n’est pas un oracle, ce n’est pas une prédiction : c’est un constat à faire au jour le jour.

 

Les élevages concentrationnaires, la croissance médicalisée, les transports longs et pénibles, les abattoirs hauts lieux de souffrance, la mort-loisir des actions de chasse, la mort-spectacle des corridas, les souffrances ignobles de l’expérimentation animale, la captivité aberrante de la faune sauvage dans les cirques…conduiront cette civilisation Bio sur les chemins du Bio-végétal.

 

Après les temps préhistoriques, les temps historiques, après les temps historiques…les temps biologiques.

 

TOUS  VIVANTS

 

***

« Nous n’avons pas créé TOUS  VIVANTS pour avoir le Pouvoir mais pour donner du pouvoir à celles et ceux qui partagent cette éthique et ces valeurs. »

Isabelle  SOUBIRAN

Présidente-Fondatrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article