Education et Culture

Publié le par Tous Vivants

 

Le récent projet de Réforme des Lycées a jeté dans les rues des dizaines de milliers de jeunes en colère.

 

TOUS VIVANTS reconnaît ne pas avoir approfondi les mesures proposées par ce projet mais retient que l’objectif principal est apparu – à tort ou à raison - essentiellement sous un aspect quantitatif concrétisé par l’annonce d’importantes suppressions de postes dans l’Education Nationale.

 

Certes la qualité de l’éducation dépend des moyens en locaux, en matériels et en personnels qui sont mis à sa disposition.

 

Certes la qualité de l’éducation dépend aussi de la formation adaptée des enseignants.

 

Mais pour TOUS  VIVANTS la qualité de l’éducation dépend aussi – et surtout - des « enseignements » qui sont dispensés. Et là, il semble qu’il n’y ait aucune réforme de prévue.

 

Pour faire court, TOUS  VIVANTS demande qu’à côté de l’enseignement des sciences dites « exactes » soit introduit – avec un horaire significatif – un enseignement des sciences « biologiques » : écologie, éthologie et bionomie.

 

En conséquence, TOUS  VIVANTS demande au Ministère de l’Education Nationale d’élaborer un plan décennal de formation de professeurs à l’enseignement de ces nouvelles disciplines.

 

L’écologie, en tant que science correspond à l’étude des milieux où vivent les êtres vivants ainsi que des rapports de ces êtres avec le milieu.

 

L’éthologie, en tant que science correspond à l’étude spécifique des comportements des espèces animales dans leur milieu naturel.

 

La bionomie, en tant que science définit les seuils d’utilisation d’un système biologique et les limites des conditions de développement et d’existence de différentes formes de vie dans des environnements changeants.

 

TOUS  VIVANTS, réaliste, admet qu’une révolution culturelle est progressive : raison de plus pour mettre en œuvre ce plan dès maintenant.

 

TOUS  VIVANTS appelle tous les protecteurs de la condition animale, tous les défenseurs de la biodiversité, tous les amoureux du Vivant et de la Nature à nous aider pour faire connaître ces sciences biologiques et obtenir du Ministère de l’Education Nationale les moyens, tous les moyens nécessaires pour permettre à nos enfants d’accéder à ces nouveaux savoirs.

 

TOUS  VIVANTS

 

***

 

« TOUS  VIVANTS s’engage à mettre en œuvre la philosophie du Respect du Vivant et de la Biodiversité au travers de l’éducation et de la culture. »

Isabelle  SOUBIRAN

Présidente - Fondatrice

Commenter cet article

jean-claude Hubert 17/01/2009 09:46

Je réponds en mon nom personnel*- et non au nom de TOUS VIVANTS - La réintroduction d'un animal quel qu'il soit doit répondre, selon moi, à trois critères:
1) l'espèce y a été présente
2) le lieu de vie doit être approprié : espace, ressources, sécurité, tranquillité...
3) la réintroduction doit être expliquée, justifiée au nom de la richesse et de la diversité du Vivant.

* Je m'engage à vous faire connaître ultérieurement la position "BIO politique" de TOUS VIVANTS

Jean-Claude Hubert
Secrétaire Général de TOUS VIVANTS

temps 16/01/2009 12:45

Est-ce que l'ours, ou les loups, ou bien même les serpents doivent être réintroduit dans des zones de vie ?
Cordialement