Rite du "Jour" et mythe du "Prix"

Publié le par Tous Vivants

 

Cocorico !

Notre compatriote, l’écrivain Jean-Marie, Gustave Le Clézio a reçu le jeudi 10 octobre 2008 le prix Nobel de littérature.

 

Toute société récompense ses meilleurs éléments en leur donnant, jadis, des couronnes de lauriers, hier des croix, des médailles…aujourd’hui : des « Prix » !

 

Toutes les activités humaines distinguent l’excellence par un Prix !

 

Les « Prix » du Meilleur Ouvrier, du Meilleur Manager, de la Meilleure Interprétation … !

 

Jusqu’aux  courses de chevaux qui sont couronnées d’un Prix…de Diane ou de celui de l’Arc de Triomphe !

 

Au mythe du Prix s’ajoute le rite de la Fête (Fête du muguet, de la rose, du 1er mai, du 14 juillet), mais aussi le rite de la Journée (La Journée de la Femme, la Journée contre le sida, celle contre les bombes anti- personnelles…)

 

Toute idée ou philosophie se pérennise par l’instauration de mythes et de rites.

 

En créant le Jour Du Vivant*, notre parti s’inscrit dans la tradition du rite « anniversaire ».

 

En créant le Prix Isabelle**, il s’inscrit dans l’innovation des valeurs mythiques : celles du Vivant !!

 

* Le 22 avril.

 

** Prix décerné à des responsables de « projets » (petites entreprises et associations) qui partagent et mettent en œuvre l’éthique et les valeurs de Tous Vivants.

 

Jean-Claude Hubert

Secrétaire Général de Tous Vivants

 

Publié dans Infos - Communiqués

Commenter cet article