Dangers de la cohabitation avec les humains...

Publié le par Tous Vivants

 

Fait divers survenu le 16/08/08 « Vers 8 h00 du matin, un ours a été de nouveau percuté par un véhicule dans les Pyrénées, sur la RN 20, dans l’Ariège. ». Il s’agit de la collision d’un minibus, dont aucun des 9 passagers n’a été blessé, avec un ours, qui lui n’a pas été épargné ».

En effet les traces de sang de l’animal retrouvées sur place et l’état du véhicule montrent la violence du choc.

Les recherches de l’ours ont été infructueuses. Il pourrait s’agir de Boutxy, l’un des deux petits de l’ourse Melba, tuée en 1997 par un chasseur. Il avait été repéré dans le secteur, et il lui arrivait de traverser la RN 20.

 

Notre mode de vie est impitoyable avec la faune sauvage. Non seulement nous envahissons leur territoire mais nous les empêchons de se déplacer librement, en toute sécurité.

 

La circulation automobile est meurtrière non seulement pour les humains (nombre de morts sur les routes, beaucoup trop important), mais pour les animaux « En France, on enregistre environ 30 000 collisions par an, essentiellement avec des chevreuils, des sangliers et des cerfs. Concernant les ours, c’est la seconde connue, après celle qui a causé la mort de la femelle Franska, l’an dernier. »

 

Selon Emile Soumbo, sous-préfet d'Argelès-Gazost, Franska avait "l'habitude de passer d'une des vallées à l'autre". Pour cela, il fallait "qu'elle passe par un passage souterrain sous la 2X2 voies qu'apparemment elle n'aurait pas trouvé. Ne l'ayant pas trouvé, elle aurait crapahuté pour passer sur la 2X2 voies et c'est à ce moment-là qu'elle aurait été tapée par un véhicule".

 

Des efforts sont faits, de plus en plus de routes à grande circulation, et autoroutes bénéficient de passages à faune. Malheureusement cette portion de route nationale n’est pas encore équipée, malgré une vingtaine de collisions avec des sangliers en 2007 !

 

Il est donc impératif de généraliser les passages à faune. Cela non seulement pour les animaux mais pour les hommes, bien que «  98 % des collisions ne provoquent aucun dommage corporel aux occupants des véhicule »

 

J’ajouterai que la vitesse est dangereuse, et meurtrière sur tous les axes de circulation.

 Quel lourd tribut paye les hérissons, écureuils, blaireaux, lapins, chats, etc….sur les routes départementales et même en zone péri urbaine !!!

 

Automobilistes si vous leviez le pied de votre pédale d’accélérateur combien de petites vies vous épargneriez !!!!

Et en prime , vous auriez peut-être le bonheur d’apercevoir la silhouette magique d’un renard, ou d’être ébloui par deux yeux phosphorescents dans la nuit !!!!….

Marie José TRUCHEMENT
Membre de Tous Vivants

Publié dans Infos - Communiqués

Commenter cet article