L'actualité étouffe la réflexion

Publié le par Tous Vivants

 

L’actualité est toujours très riche parce que le moindre évènement peut être « gonflé » et porté à la « une » de tous les médias. Que ce soit le drame de ces enfants abandonnés dans une voiture fermée et en plein soleil, que ce soit le conflit Russie – Géorgie, que ce soient les difficultés ferroviaires entraînées par l'arrachage d'une caténaire, que ce que ce soit l’attaque meurtrière contre des soldats français en Afghanistan….

Les attentats du terrorisme islamiste, parce qu’ils sont quotidiens finissent eux-mêmes par être banalisés….comme les dizaines de morts hebdomadaires sur les routes….

 

Les services d’information doivent chaque jour réveiller l’attention du lecteur, de l’auditeur ou du téléspectateur afin de susciter sa curiosité. L’objectif du média est de « vendre » ou de faire de l'audimat et non de faire réfléchir.

 

Le citoyen vit suspendu à l’actualité, seuls les pouvoirs en place vivent dans la continuité.

Et les critiques émiettées jour après jour ne les mettent pas en danger.

 

Ne tombons pas dans le piège de l’éphémère.

Notre parti, Tous Vivants,  s’est fixé des objectifs emblématiques qui ne peuvent s'inscrire que dans la durée. Si la régulation de la population de l’espèce humaine en est un, le nouveau rapport à l’animal en est un autre, l'éthique, l'économie bio...l'énergie "propre"...

 

Si l’actualité est nécessaire (et incontournable : nous vivons –que nous le voulions ou pas - dans une société d’information et de communication) elle n’est pas suffisante.

 

L’actualité ne doit pas seulement éveiller notre curiosité et notre intérêt, elle doit nourrir notre réflexion. Notre réflexion a vocation à s’inscrire dans la durée.

 

Jean-Claude Hubert

Secrétaire Général de Tous  Vivants

Commenter cet article