Les 4 "é" de Tous Vivants : L'Ethique

Publié le par Isabelle SOUBIRAN

L' éthique

 
Vivre ensemble, en harmonie, exige le respect commun de règles éthiques.
 
La première d’entre elles est « l’indiscrimination* » ou « non discrimination ».
 
En effet, ce qui fonde le droit d’autrui au respect ne tient ni à son appartenance à un sexe, une espèce, une « race », une nation, un clan, ni à sa croyance en un dieu, mais à sa capacité à éprouver, comme chacune et chacun d’entre nous, le bien-être et la souffrance.
 
Tout être vivant susceptible de ressentir le bien-être et la souffrance est titulaire d’un droit à ne pas être soumis à la violence, à la cruauté et au mépris de sa sensibilité.
 
« Tous Vivants » s’engage à :
 
Dans le cadre de la pérennité du Vivant sur la planète, de la sauvegarde de la Nature et de la biodiversité, GARANTIR le bien-être et l’épanouissement de tous les êtres vivants sensibles y compris de ceux qui n’ont pas de « voix » pour exprimer leurs souffrances ou se réjouir.
 
Indiscrimination à l’égard de la femme : au travers de la rénovation de son statut dans tous les pays de la planète. Ce statut rénové est primordial comme facteur de régulation démographique.
 
Indiscrimination à l’égard de l’enfant : 40 % des enfants qui naissent dans le monde ne reçoivent pas d’état civil et sont ainsi les victimes désignées de toutes les sortes d’exploitation.
 
Indiscrimination à l’égard de l’être animal : abolition de la chasse loisir, de la corrida, de la vivisection, interdiction de la faune dans les cirques, des animaleries…
 
* Le mot « indiscrimination ne figure pas encore sur le dictionnaire

Commenter cet article

Isabelle SOUBIRAN 25/10/2008 18:32

Bonjour,

Tous Vivant est un parti politique qui a été créé pour le Respect du Vivant. En ce sens, tout ce qui peut éveiller les consciences et tendre vers le Respect de l'Etre Vivant Sensible quel qu'il soit est une de nos priorités.

Mais Tous Vivants n'est pas une association, c'est un parti BIOpolitique. Il n'a donc pas pour but de promouvoir tel ou tel aspect de la protection du Vivant mais de les englober tous pour tenter de montrer aux gens qu'une autre politique est aujourd'hui possible. Une politique qui remet le Vivant au centre de tout.

Le végétarisme (ou végétalisme) est un choix de vie que tout le monde n'est pas prêt à faire. Cela n'empêche absolument pas des personnes non végétariennes d'être tout à fait exceptionnelles. Il y a maintes façons de parvenir à améliorer les choses, chacun y mettant du sien et empruntant des chemins différents. Au bout du compte, ce seront les efforts de chacun qui permettront d'avancer que ces efforts soient ceux de gens végétariens ou pas.

Tous Vivants veut créer "Le Jour du Vivant" pendant lequel on ne tue pas. Ni tuer, ni acheter ni consommer partie ou totalité de ce qui est tué. Cela doit être le début d'une prise de conscience collective. Tous Vivants souhaite aussi, dans ses mesures concrètes, démontrer que la surconsommation de viande est un des facteurs responsables des famines dans le monde et comme vous le dites de la pollution. C'est à ce niveau là que nous souhaitons nous positionner.

Quant à votre question concernant les membres fondateurs de Tous Vivants, je n'y répondrai pas car j'estime que le fait d'être ou non végétarien (végétalien) n'a rien à envier aux parcours de vie de chacun. Nous n'avons pas à justifier notre volonté de défendre le Vivant par un choix de vie qui est purement personnel et que chacun a le droit de faire quand il se sent prêt.

Amicalement

Isabelle SOUBIRAN
Présidente Fondatrice

Caroline Bied 21/10/2008 16:57

Bonjour,
Oui, le respect du vivant est au coeur de tout.
J'ai passé un peu de temps à parcourir votre site pour m'informer, mais je n'ai vu nulle part de mention au végétarisme (je devrais même dire végétalisme). Or l'élevage est responsable de plus d'émissions de gaz à effet de serre que tous les moyens de transport de la planète réunis (Rapport Livestock's Long Shadow de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Et la souffrance quotidienne des milliards d'animaux élevés en batterie, confinés, menés aux abattoirs...
Le végétarisme fait-il partie de vos solutions ? Le végétarisme est-il adopté par vos membres fondateurs ?
Merci.
Caroline